Entrevue de Marc Lacasse, courtier immobilier chez RE/MAX 2001 et Patrick Juaneda, Président de la FCIQ (Fédération des chambres immobilières du Québec) et directeur d'agence chez Via Capitale Rive-Nord, au Canal Argent par Pierre Cantin sur le segment du marché immobilier des maisons intergénérationnelles.

La maison intergénérationnelle gagne-t-elle en popularité au Québec ?

Cette étude dresse un portrait du marché de la maison intergénérationnelle en 2013 et fournit un comparatif par rapport à la maison unifamiliale conventionnelle. Elle analyse également l’évolution des ventes dans les différentes régions administratives et dans les secteurs les plus actifs du Québec, et mesure les écarts de prix et de délais de ventes entre ces deux types d’habitations.

Le vieillissement de la population n’est pas sans entraîner plusieurs changements quant au mode de vie et à la prise en charge des aînés. Afin que leurs parents bénéficient des meilleures conditions de vie possible, certains Québécois se tournent vers la cohabitation intergénérationnelle. Dans ce contexte social, la demande pour les maisons intergénérationnelles a-t-elle augmenté ces dernières années, ou est-ce toujours un mode d’habitation relativement marginal ?

Qu’est-ce qu’une maison intergénérationnelle ?

Centris® définit la maison intergénérationnelle comme une propriété unifamiliale qui comporte un logement supplémentaire permettant la cohabitation parents-enfants. Le gouvernement du Québec, de son côté, définit la maison intergénérationnelle comme étant un concept d’habitation qui permet à une famille de cohabiter avec ses parents vieillissants dans une maison unifamiliale composée de deux logements indépendants de tailles différentes. Ce n’est que depuis 1998 que la loi de l’aménagement et de l’urbanisme permet aux municipalités d’octroyer des permis pour construire des maisons intergénérationnelles ou pour modifier une propriété existante afin d’y ajouter un logement intergénérationnel. Celles-ci se situent donc principalement en banlieue, dans les nouvelles zones résidentielles. D’ailleurs, les exigences municipales veillent généralement à ce qu’elles conservent l’allure d’une maison unifamiliale de sorte qu’elles puissent bien s’intégrer au secteur dans lequel elles se trouvent. (voir le document complet)

__________________________________________________________________________________

Visionner des vidéos sur divers sujets immobiliers en cliquant ici.

Ces conseils vous ont été suggérés par Sophie Gérin-Lajoie et Marc Lacasse.

Par 20289