Marc Lacasse, courtier immobilier dans l'équipe Marc et Sophie chez REMAX 2000, compare les résultats de ventes des 5 dernières années à Laval pour les maisons, condos, Plex et propriétés de luxe.

Le marché immobilier québécois ne s’est jamais aussi bien porté. Mais comment ça se passe à Laval? Dans cette capsule, j’ai analysé les résultats des 5 dernières années et je vous ai préparé mes prévisions pour 2019. Le marché immobilier de Laval a connu une belle croissance au cours des 5 dernières années: les taux d’intérêt sont avantageux, l’économie va bien avec un taux de chômage à son niveau le plus bas depuis 30 ans, les infrastructures à Laval se sont multipliées, l’offre de transports en commun s’est bonifiée et les propriétés y sont beaucoup plus accessibles qu’à Montréal. 2018 a été une année record au niveau des ventes. 4815 propriétés ont été vendues, soit une hausse de près de 20% depuis 2014. Les maisons unifamiliales mènent le bal avec 3071 ventes. Mais il n’y a pas juste le nombre de ventes qui a augmenté de 9% en 5 ans, le prix moyen des maisons a aussi progressé de 16% et se situe à 365000$. Un autre signe que ce secteur va bien, les délais de ventes ont diminué de 13 jours, se situant à un peu plus de 2 mois. La croissance la plus impressionnante est celle des condos. Les nouvelles constructions se sont multipliées depuis 10 ans, ce qui a entraîné une offre plus grande que la demande. Mais la popularité grandissante de ce type d’habitation a ramené le marché à son niveau d’équilibre relançant la vente d’unités usagées.

Depuis 5 ans, on remarque une progression au niveau des ventes de 47%, au niveau des prix de 14% et les délais de vente ont diminués de 8 jours. Du côté des immeubles à revenus, les plex sont aussi en croissance. Les ventes ont augmenté de 36% et les délais de vente ont diminué de 17 jours. Pour les propriétés luxueuses, on note des croissances autant au niveau des ventes que des prix. Il s’est vendu 24 propriétés de plus 1 000 000$ l’an dernier, comparativement à seulement 8 en 2014. L’immobilier se porte donc très bien à Laval. Les prévisions pour 2019 demeurent très positives. Déjà les ventes de janvier ont dépassé celles de l’an dernier par 27% et celles de février par 16%. C’est une hausse des taux d’intérêt qui pourrait légèrement ralentir le marché, mais selon plusieurs experts, ceci ne devrait pas se produire avant la 2e moitié de l’année.

Si vous pensez vendre, 2019 est une bonne année pour vous. Si vous êtes propriétaires depuis longtemps, vous allez surement réaliser des profits. Si vous pensez acheter, tenter de le faire dans la première moitié de l’année. Non seulement c’est la période où vous aurez le plus de choix, mais c’est aussi un bon moment pour obtenir un bon taux hypothécaire.

En conclusion, si vous avez un projet immobilier en tête, un achat, une vente ou un investissement, appelez-nous pour en discuter. Notre équipe est établie à Laval et est en action 7 jours sur 7. Chaque année nous aidons des dizaines de familles à s’établir à Laval. Nous connaissons non seulement l’immobilier, mais aussi les quartiers, les écoles, les commerces, les infrastructures et les transports en commun.

Par Nathalie Lacroix